Skip links

Test d’intégration : Quand et pourquoi ?

Etape importante de tout développement informatique, la phase de test a pour objectif de vérifier la qualité du livrable. Mais dès lors que l’on entreprend la mise en place des tests, il convient de bien déterminer les types de tests à implémenter, d’en comprendre les tenants et les aboutissants en termes de temps, de coûts et de moyens humains. Pour cela nous pouvons nous appuyer sur la pyramide des tests.

Les tests d’intégrations ne sont qu’une partie de la phase de test et viennent en complément à la phase de tests unitaires et des tests des interfaces utilisateur.

 

De quoi parle-t-on ?

Tandis que les tests unitaires vérifient une partie précise d’une application, les tests d’intégration, également élaborés par l’ingénieur en développement, analysent le fonctionnement global de celle-ci.

Plus précisément encore, les tests d’intégrations incluent dans leur champ d’action les composants externes. Ceux-ci peuvent-être une base de données, un service web ou bien un système de fichier. En les intégrant, ils viennent contrôler la communication entre l’application et ces éléments périphériques.

Un exemple possible de test d’intégration serait de recevoir des données via un webservice, d’écrire ces données dans une source de stockage, et d’en vérifier la présence.

Les tests d’intégration nécessitent donc de bien comprendre le fonctionnement attendu de l’application et l’environnement qui compose la solution globale. Ceux-ci sont donc plus complexes à écrire puisqu’ils intègrent un environnement extérieur à l’application elle-même. Mais alors pourquoi les mettre en place ?

 

Pourquoi les mettre en place ?

En les mettant en place, on vient tester le système dans son ensemble et au plus proche du fonctionnement réel. Il devient plus aisé de mesurer l’impact de toute modification survenant au cours du projet. Véritable outil d’aide aux investigations cela permet aux équipes techniques de contrôler efficacement la non-régression.

Un cas particulièrement efficace du test d’intégration consiste en la validation des interfaces APIs. Dans un contexte de développement d’une solution moderne, l’ensemble des contrats d’interface APIs qui fournissent les données à intégrer et à exploiter au sein d’une application mobile est un composant externe critique. Il devient primordial de pouvoir la tester et la valider. Les tests d’intégration, en validant les appels réseaux et les informations retournées, assurent efficacement l’intégrité des données réceptionnées.

Souvent associé à la génération d’un compte rendu détaillé, le test d’intégration permet aux équipes d’être réactives et d’identifier rapidement la cause même du dysfonctionnement. Ce rapport permet au client de superviser le bon fonctionnement de l’ensemble du projet.

Chez Mobiapps, nous intégrons les tests d’intégration APIs au sein de notre intégration continue. De cette manière nous offrons, à nos ingénieurs en développement et aux clients le souhaitant, un outil de supervision redoutablement efficace.

Les tests d’intégration permettent de garantir une qualité de service en offrant une grande fiabilité, un outil d’investigation et de supervision de votre solution.

 

Antoine TROUVÉ – Ingénieur développement mobile Android
Return to top of page
Nous utilisons les cookies pour optimiser les performances de notre site et vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment.
Mentions légales
Accepter
Refuser

Nous utilisons les cookies pour optimiser les performances de notre site et vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment.

Mentions légales
Accepter
Refuser